« Avant d’être un leader des autres, sois le leader de ta propre vie. »

L'importance du personal branding

Tu veux faire quoi plus tard ?

Une question qui peut devenir une ritournelle oppressante lorsque l’on ne trouve pas immédiatement la réponse. Une question qui en dit également long sur la manière dont nous appréhendons notre vie et notre avenir ; avoir un objectif de carrière, un poste en tête, et garder le cap. Une question qui incite à choisir des professions bien délimitées et surtout ne pas s’égarer vers des domaines aux dénominations lointaines ou trop nouvelles qui en deviennent intangibles. 

Les années se succèdent, les sociétés muent, le quotidien se transforme.  Avec les révolutions d’hier et de demain, notamment celles se rapportant au numérique, de plus en plus de nouveaux métiers émergent conférant à cette vision étriquée de la carrière un voile obsolète.

Entre ce doux appel sécurisant aux métiers traditionnels et aux bruyants murmures quant aux professions frémissantes de nouveauté, les possibilités pullulent.

Les choix s’essaiment, les questions sèment des doutes, et on se met à regretter cet océan d’opportunités. Dois-je changer de filière ? Arrêter l’Université ? Me lancer à l’assaut de la vie ? Ou au contraire reprendre des études ? Partir à l’autre bout du monde ?

Tout commence par une décision de construire nous-mêmes notre vie.

Tels sont les mots de Maria Bashutkina, spécialisée dans le développement personnel et le marketing de soi. Depuis plus de vingt ans, elle est convaincue que nous sommes notre propre laboratoire du bonheur et du succès, c’est d’ailleurs ce slogan qu’elle a donné à son projet. You Lab. Face à un marché de l’emploi de plus en plus concurrentiel et une ouverture du champ des possibilités, il est parfois difficile de trouver qui l’on est, ce que l’on veut et comment se distinguer d’autrui.

Dans cette veine, le marketing de soi cherche à répondre à cette problématique puisque visant à définir des objectifs de vie et à se donner les moyens de les atteindre.

3 questions à Maria Bashutkina, formatrice coach conférencière en personal branding et leadership​

Comment avez-vous fait ce choix de lancer votre projet ?

Je ne pouvais pas ne pas me lancer. Quelque chose à l’intérieur de moi me donnait le courage de me lancer. Cette motivation, cette flamme doit brûler car c’est elle qui va aider à dépasser les épreuves. C’est cette envie qui était mon moteur ; une envie d’avancer, de continuer et de recommencer s’il le faut. 

Quel est le plus grand obstacle auquel vous avez fait face lors de la création de You-Lab ?

Le plus grand obstacle c’était moi. Se lancer dans un projet comme ça qui n’est pas de la physique quantique, qui est assez intangible, me mettait dans une posture délicate avec son lot de doutes. Même si j’ai de l’expérience, que j’avais confiance en moi et en mon projet, je me suis trouvée plusieurs fois envahie par les doutes. Certaines de mes hésitations et de mes peurs me freinaient. Mais cette flamme brûlait en moi alors je l’ai écoutée et je ne le regrette pas. 

Quels sont vos autres objectifs ? 

L’année passée, j’ai atteint un nouvel objectif en co-fondant You Club avec principalement des anciens étudiants. Ainsi, You Lab a eu sa suite avec You-Club qui est un club d’échanges à travers des événements et des conférences autour du développement personnel et du leadership. Ces deux domaines m’intéressent énormément et sont étroitement liés car avant d’être un leader pour les autres il faut savoir qui tu es et être leader de ta propre vie.

Maria Bashutkina (masha_you_lab sur Instagram), formatrice coach conférencière en marketing de soi et leadership.

Se connaître, se faire connaître, se faire reconnaître

Pour développer sa marque personnelle ou personal branding, Maria Bashutkina insiste sur l’importance de « se connaître » en répondant aux questions suivantes : qui suis-je ? Quel est mon talent ? En quoi suis-je différent-e ? Comment suis-je perçu-e ? Quels sont mes projets ? Quels sont mes objectifs ? Quel est mon plan d’action ? Quels sont mes partenaires ? Et surtout quelle valeur et quels services je peux offrir et à qui ?

Dans un deuxième temps, par les actions, il est capital de « se faire connaître » par le public qui nous intéresse et finalement « se faire reconnaître » pour qui nous-sommes et ce que nous faisons.

Trouve le créneau sur lequel tu seras imbattable

In fine, selon notre experte, les personnes qui jouissent du succès sont très souvent les mêmes qui ont réussi à capatiliser sur leur talent et à construire leur marque (et leur carrière) autour de cela. Dans une époque rythmée par le timing et les deadlines, ne serait-il pas parfois préférable d’utiliser un peu de notre précieux temps pour procéder à une introspection plutôt que de s’essoufler dans une direction qui n’est au fond pas la sienne ?

L’auteure :

Nathalie Simon – Responsable Pôle Communication-Événementiel

Créé avec ❤ par Jeune Consulting. Copyright.